Langue Langue

français français English English

Blogues Blogues

Retour

informations sur voyage au Vietnam

Le Vietnam se situe à l'extrémité Est de la péninsule indochinoise, aux frontières du Cambodge, du Laos et de la Chine. Longue bande terrestre bordée par la mer de Chine méridionale, sa physionomie n'est pas sans rappeler celle d'un Dragon. Ce qui est plutôt de bonne augure pour un pays du Sud-est asiatique. Autre particularité géographique, le Vietnam affiche une grande diversité topographique. Il se compose, en effet, de plaines comme de montagnes, de marais comme de littoraux maritimes.
Aussi, le pays peut s'enorgueillir de recéler pléthore de sites naturels, plus majestueux les uns que les autres. Les plus réputés demeurent le delta du Mékong et la baie d'Halong. Toutefois, il paraît inconcevable de nier la majesté de la région montagneuse du Nord du pays et en particulier Sapa, ou l'île de Phu Quoc, située au large du delta du Mékong, qui s'apparente à un Vietnam miniature. De même, les forêts tropicales et les parcs naturels s'ajoutent aux curiosités à découvrir.

Conter le Vietnam implique également d'évoquer les longues périodes d'occupations et de conflits qu'il a traversé. Le pays n'a pourtant pas de quoi rougir de son passé mouvementé. Au contraire, les occupations chinoise, française de même que le dernier conflit avec les Américains lui permettent aujourd'hui de présenter à ses visiteurs un patrimoine très riche, notamment d'un point de vue architectural. Pagodes et cathédrales ou encore habitations traditionnelles et gratte-ciel (à Hô Chi-Minh-Ville) s'y côtoient. A cheval entre sculpture et architecture, les vestiges Chams font également partie intégrante de ce patrimoine à en juger par le site archéologique de My Son, qui a de quoi ravir les yeux les plus délicats.

Ces influences étrangères, quelque peu imposées, de même que le caractère pluriethnique du peuple vietnamien confèrent au pays une culture à la fois mixte et singulière. Le résultat de ce mélange se veut par conséquent original. Il se caractérise par un respect des traditions et des religions, une humilité à toute épreuve. Cette civilisation dégage également un parfum de raffinement. Sa gastronomie n'est-elle pas une des plus fines et parfumées du Sud-est asiatique?

Enfin, depuis sa réunification en 1975, le Vietnam est en évolution permanente. Le pays se modernise, prospère peu à peu mais demeure réfréné par le communisme. De même, il existe un clivage entre la torpeur des régions montagneuses du Nord et l'effervescence de Hô Chi Minh-Ville. Et, cela va de paire avec son dynamisme, le Vietnam s'ouvre également au monde. Le tourisme s'y développe sans toutefois atteindre des sommets. Aussi, le pays affiche encore une certaine authenticité. Il y a quelque chose de rustique au Vietnam, sans doute est-ce dû au faible nombre de grandes villes. En bref, le Vietnam ne se résume pas à ses rizières, ses chapeaux coniques ou à ses vestiges de guerre (d'ailleurs peu visibles). Du Tonkin (le Nord) à la Cochinchine (le Sud) en passant par l'Annam (Huê), il y a beaucoup à découvrir dans ce pays.

Transports

S'envoler pour le Vietnam
Le plus facile pour aller au Vietnam en partant de Belgique ou France est bien sûr l'avion. Il faut compter environ 12h30 de vol depuis Paris et au moins 650 euros pour un aller-retour. Et le trajet comporte le plus souvent une voire deux escales, en fonction de la destination finale au Vietnam. Il existe tout de même des vols directs, certes plus chers, mais aussi plus reposants. Mais il ne vont qu'à destination de Hô Chi Minh-Ville. Les autres grandes villes du Vietnam, Hanoi, Huê et Danang en particulier, ne sont accessibles que par des vols intérieurs, ou en provenance d'autres pays que la Belgique et France.

Articles sur les vols vers le Vietnam
Aussi, à condition de bénéficier d'un budget temps de 2 semaines ou plus, l'idéal est de prévoir une arrivée à Hô Chi Minh-Ville avec Vietnam visa à l'arrivée (visa-on-arrival), de visiter le Vietnam en remontant vers le Nord et ainsi repartir du pays depuis Hanoi. Sinon, si vous préférez arriver autre part ou que le temps imparti ne vous permette pas de visiter l'ensemble du pays, l'avion, après escale, pourra vous déposer à l'aéroport de Noi Bai (30 km de Hanoi) ainsi qu'à celui de Huê ou de Danang, pour le Centre du Vietnam, ainsi que dans quelques stations balnéaires de la côte notamment.

A noter: c'est en prévoyant longtemps à l'avance que l'on peut espérer trouver un billet d'avion à un prix intéressant. Mais, il ne faut surtout pas oublier de prévoir un visa pour le Vietnam dans le même temps. Celui-ci est en effet nécessaire pour rentrer sur le territoire vietnamien. Enfin, il est possible de voyager au Vietnam par le train ou le bateau depuis un pays limitrophe du Vietnam, dans le cas où votre séjour s'intégrerait à la visite d'autres pays d'Asie du Sud-Est.

Circuler à l'intérieur du Vietnam
Par ailleurs, afin de circuler à l'intérieur du pays, l'avion représente également le moyen de transport le plus pratique. Sachez toutefois qu'un train fait la liaison entre le Sud (Hô Chi Minh-Ville) et le Nord du Vietnam (Hanoi), en passant par le Centre. Les transports à l'intérieur même d'une région varient en fonction de la géographie des lieux. Le bus, et le bateau pour la baie d'Halong, seront très répandus dans le Nord. Le Centre du pays se parcourra idéalement en train pour profiter du paysage et le Sud du pays, le delta du Mékong en particulier, se visitera en bateau.

Argent
La monnaie vietnamienne est le dông (VND). Longtemps fluctuante, cette devise s'est considérablement stabilisée depuis 2001. 1 euro équivaut à environ 28 950 dôngs, et 1 dollar américain (également utilisé au Vietnam) vaut 23 800 dôngs. Le dông se présente sous forme de billets: 200, 500, 1000, 2000, 5000, 10 000, 20 000, 50 000, 100 000, 200 000, 500 000. De quoi donner l'impression d'être très riche.
A noter: les billets de 5 000 et de 20 000 se ressemblent étrangement. Faites donc attention à la monnaie que l'on vous rend.

Change
Il est possible de rentrer sur le territoire vietnamien avec des devises étrangères. Vous pouvez donc partir là-bas avec vos euros en poche. Toutefois, il vous faudra déclarer les sommes dépassant les 3000 euros. Un conseil, n'échangez pas votre argent dans la rue. Préférez les banques. Elles sont nombreuses dans les grandes villes (Hanoi, Hô Chi Minh-Ville notamment). Les conditions de change seront les mêmes si vous avez choisi d'emporter des travellers chèques. Les grandes compagnies aériennes acceptent également de les échanger contre des dôngs. A noter: ne repartez pas du Vietnam avec des dôngs. En effet, vous ne pourrez pas les échanger une fois de retour en Belgique et France.

Paiement
Dans la plupart des cas, vous devrez payer en liquide. Seuls les grands hôtels et les restaurants touristiques acceptent les paiements par CB.Et, bien que ce soit théoriquement interdit, il est possible de payer en dollars américains à peu près partout. Il est de toute façon plus avantageux de régler les achats en dongs.

Suivant
Commentaires

Calendrier Calendrier